Notebook
juin 29th, 2008 by didier

Je dessine, conscient, du bout de mes doigts, Partant de tes épaules au creux de tes reins, Un serpentin de tendresse mi chaud mi froid, Exaltant l’extrême passion de mes mains. Je peins de ma langue, sur ta peau peu farouche, Les monts vertigineux, nourriciers de la vie. Sources des fleuves au confluant de ta […]

juin 13th, 2008 by didier

Un jour viendra le temps de quitter cette terre, Pour rejoindre l’au-delà, la cité du mystère; Alors, plus rien ne pourra contrarier le temps; On peut supposer, mille et mille beaux printemps. Les désirs et les regrets n’existeront plus. Cette vie éternelle, n’a jamais d’exclus. Dans l’espace infini, il n’y aura qu’ amis, Enfin disparaitront, […]

juin 6th, 2008 by didier

C’est toi l’ultime bouée Pour l’enfant qui naufrage Sur les routes minées Qui feront son voyage A travers les années Qui conduisent son âge Pour cette destinée D’homme sans ambages. Quand son cœur se perdra Dans la nuit du tourment Son cri d’alors sera Ce doux mot de « Maman ». Sur la mer de l’enfance C’est […]

juin 5th, 2008 by didier

Lorsque du bout de tes doigts … Tu éveilles ce démon qui sommeille en moi… Tu réveilles la chaleur de mon corps… Qui frémit et en veut encore et encore… Je suis alors assoiffé de tes caresses, Que tu sais me prodiguer avec tendresse. Avec soin et une infinie délicatesse, Tu m’enflammes, et mon corps […]