Notebook
décembre 3rd, 2008 by didier

Par la peur de te perdre, et de ne plus te voir, Par ce monde insensé qui grouille dans ma tête, Par ces nuits sans sommeil, où la folie me guette, Où le doute m’effleure, étend mon cœur de noir; J’en déduis que je t’aime …   Par le temps que je prend à ne […]