Notebook
août 6th, 2008 by didier

En proie à la fureur de respecter la rime, Le poète emplit ses vers de sa passion ; Son âme s’abreuve sans nulle aversion, Aux flammes des enfers, sur les bords de l’abime. Ecartant parfois ses désirs, le voici à la trime, Sa plume s’emballe, devient folle, sans nulle perversion, Puis c’est l’introspection,de l’abime rejaillit […]