Notebook
février 14th, 2019 by didier

Lorsque nos mains se touchent, 
Et qu’ensemble, elles s’attirent, 
Se dessine alors sur votre bouche, 
Un rayon de soleil, nommé désir.

Lorsque nos corps se cherchent, 
Que nos doigts de leurs bouts caressent, 
Nos langues se mêlent, se lèchent, 
Crescendo, nos envies progressent.

Lorsque que mes lèvres vous labourent, 
Des sillons de frissons vous dessinent. 
De tout votre être elles font le tour, 
Vous êtes prête pour atteindre des cimes.

Lorsqu’au souffle de mes mots murmurés 
Mettant vos sens sans-dessus dessous,
Vous vous laissé aller, soumise à ma volonté,
Dans votre puit d’amour, coup de grisou.

Lorsqu’enfin, j’ôtes le voile de satin
Ces dessous qui vous rendent si belles,
Se révèle à mes yeux un paysage divin,
Libérant mes idées d’homme rebelle.

Alors la douceur de ma main, 
Effleure la nudité de votre corps, 
Taquine le bout de votre sein, 
Votre souffle s’accélère encore.

Alors je plonge au creux de vos reins
A la recherche de cette source de délices
Où je m’abreuve de votre liquide cyprin,
Titillant avec douceur votre petit clitoris.

Alors s’accentuent vos gémissements,
Vous me suppliez, prête à exploser de plaisir.
Ce que je t’interdis, en m’arrêtant brusquement
Je prendrai tout mon temps pour vous faire jouir.

(c) 2019 Didier SEHA
(http://levergerdemesecrits.eu)

texte protégé par Copyright

 

One Response to “Patience”

  1. Toujours aussi superbe. Les annees passent et votre talent reste intact. J’aime vous lire et vous relire est une vraie délectation pour tous les sens.

Leave a Reply